vendredi 20 novembre 2009

Révolution au Maroc (2) : L’émancipation féminine s’accompagne d’une libération sexuelle

  La culpabilité [provoquée par la perte de la virginité] est entretenue par une inquiétude sous-jacente, celle de ne pas trouver le mari suffisamment ouvert d’esprit pour épouser une non-vierge. Il est vrai que beaucoup d’hommes, mêmes parmi ceux qui se disent « modernes », préfèrent convoler avec une pucelle. En réalité, le regard que portent les Marocains sur les filles déflorées comporte un curieux paradoxe. Selon l’impératif de virginité, beaucoup affichent une incontestable ouverture d’esprit. De plus en plus... [Lire la suite]
Posté par Hamza Belloumi à 22:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

dimanche 15 novembre 2009

Révolution au Maroc : vers la fin de la virginité (1)

  « 67 % des Marocains disent avoir eu des relations sexuelles avant le mariage ». Ce chiffre révélé par une enquête de l’Economiste il y a quelques mois a fait l’effet d’une bombe au Maroc et permet a certains d’affirmer que le Royaume Chérifien se dirige à grands pas vers… la fin de la virginité. Islamiqua ouvre à nouveau le dossier des rapports sexuels avant le mariage avec un état des lieux sur la question au Maroc.   Le Mythe de virginité   « Ca veut dire quoi, la virginité ? Si ça... [Lire la suite]
Posté par Hamza Belloumi à 22:01 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 7 juin 2008

Evénement : Tollé général en France après l’annulation du mariage de deux musulmans pour non virginité de la mariée (2)

Dans leurs pires cauchemars, X. et Y. n'avaient pas imaginé cela : leur nuit de noces étalée au grand jour. Et c'est vrai qu'à strictement parler, cette nuit-là ne devrait pas nous concerner. C'est, c'était leur nuit. Mais voilà, c'est aussi devenue la nôtre : leur affaire est devenue notre affaire et leur noces interrompues une partie de notre histoire. A l'heure qu'il est, toute la France sait que X., ingénieur d'une trentaine d'années, et Y., étudiante de 20 ans, ont rompu au moment où tout devait se nouer. Dans la première... [Lire la suite]
Posté par Hamza Belloumi à 16:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]