Karim_Ben_Smail_CeresSuite aux articles Islamiqua consacrés à la relation entre le Pr Mohamed Talbi et les maisons d’éditions tunisiennes, nous avons reçu des éclaircissements des Editions Cérès qui démentent à leur tour les explications avancées par Islamiqua à propos de la publication par Talbi de son dernier ouvrage sur son propre compte.

En effet, dans un article intitulé « les maisons d’éditions tunisiennes boycottent elles Mohamed Talbi » publié le 1 novembre dernier, j’avais émis le possible boycott par les éditeurs Cérès et Cartaginoiseries de l’auteur  en raison de certaines  de ses prises de positions dans ses derniers ouvrages. Des explications qui ont fait réagir plusieurs éditeurs tunisiens.  

 

Après les éditions Cartaginoiseries, voici les explications de Mr Karim Ben Ismaïl de Cérès éditions :

 

« Nous avons été le premier éditeur de M. Talbi en Tunisie, au début des années 90, à l'époque cet universitaire était méconnu du grand public, et nous avons eu le plaisir de publier plusieurs [de ses ouvrages] en français et en arabe. Certains ont ensuite été repris en France et en Italie, contribuant à une deuxième carrière éditoriale de M. Talbi à l'étranger. Il n'y a jamais eu de difficultés réelles à diffuser nos titres de Talbi en Tunisie, et je peux vous assurer qu'on ne peut en aucun cas parler de "boycott des éditeurs" pour cet auteur.


Cette rumeur est récurrente, puisque j'avais déjà eu à publier un démenti auprès du "Monde des livres", qui s'en était fait l'écho en 2007. 
»